Charte des Musiques
du Monde

Actualités 

Communiqué de presse : “La scène française, terre de diversité

Paris, le 11 juin 2020

A l’heure du décon­fine­ment de notre société et de la reprise pro­gres­sive de nos activ­ités suite à la crise san­i­taire du COVID-19, Zone Franche le réseau des musiques du monde, tient à affirmer l’im­por­tance de pro­mou­voir aujour­d’hui, haut et fort, la richesse de la diver­sité cul­turelle.

La diver­sité porte en soi l’ou­ver­ture, le dia­logue et le mou­ve­ment à l’autre. Et après des mois de repli con­finé, syn­onyme d’isole­ment ou d’en­fer­me­ment pour cer­tains, d’e­spaces de vie réduits pour beau­coup et de fron­tières fer­mées, le besoin d’échanges avec le monde, d’hori­zons ouverts et de lib­erté d’aller vers les autres s’impose comme une urgence.

Les récents mou­ve­ments soci­aux con­tre le racisme et les vio­lences poli­cières dans le monde, nous rap­pel­lent aus­si à quel point la recon­nais­sance de la plu­ral­ité cul­turelle reste un enjeu majeur, incon­tourn­able pour le vivre ensem­ble dans de nom­breux pays.

En France, la diver­sité est par­ti­c­ulière­ment incar­née par des artistes de toutes orig­ines et généra­tions, qui font de notre cul­ture une mosaïque mul­ti­col­ore d’œu­vres, d’esthé­tiques, de styles et de tal­ents.

En cette péri­ode mou­ve­men­tée de crise, la scène musi­cale française est ébran­lée et men­acée, économique­ment, struc­turelle­ment, et de nom­breuses voix s’élèvent pour appel­er à sa défense. Mais elle ne saurait être réduite à la chan­son française, dont l’apport à la richesse de notre cul­ture est une évi­dence.

Si nous rejoignons ce mou­ve­ment, nous tenons à insis­ter sur l’im­por­tance de la diver­sité cul­turelle dans la pro­duc­tion musi­cale française : la place des artistes issus des dias­po­ras présentes sur notre ter­ri­toire, le rôle des artistes français d’Outre-Mer, l’ap­port de ceux de l’é­tranger, de tous les con­ti­nents, avec lesquels de nom­breux pro­duc­teurs, agents, man­agers et dif­fuseurs français tra­vail­lent, en par­ti­c­uli­er dans le champ des musiques du monde.

Quelles que soient leurs orig­ines, ils entre­ti­en­nent des liens forts avec les publics et les pop­u­la­tions de nos ter­ri­toires, val­orisent les expres­sions et iden­tités mul­ti­ples et en encour­a­gent l’ap­pli­ca­tion des droits cul­turels. Ils con­tribuent égale­ment, sur un autre niveau, au ray­on­nement inter­na­tion­al de notre indus­trie cul­turelle, en s’ex­por­tant régulière­ment à tra­vers le monde.

En out­re, il nous sem­ble aus­si impor­tant de rap­pel­er que la Fran­coph­o­nie inclut dans les “langues de France”, les langues régionales et celles dites non-ter­ri­to­ri­ales implan­tées chez nous depuis longtemps (arabe dialec­tal, berbère, romani, yid­dish…).

C’est toute cette richesse de la scène française, terre de diver­sité, qu’il nous faut aujour­d’hui défendre et pro­mou­voir sol­idaire­ment. En affir­mant la for­mi­da­ble dimen­sion d’ou­ver­ture sur le monde qu’elle porte et en dénonçant la dérive du repli sur soi, du pro­tec­tion­nisme étriqué, et une cer­taine ten­dance actuelle au local­isme, à la préférence locale.

Dans ce paysage cul­turel et social en mou­ve­ment, et face aux inquié­tudes et défis qui nous atten­dent demain, la fil­ière des musiques du monde est aujour­d’hui pleine­ment mobil­isée.

Prête à faire val­oir et partager ses pro­pres atouts et forces, avec des artistes qui incar­nent les valeurs d’ou­ver­ture, d’altérité et de tolérance — dont le “monde de l’après” a déjà, main­tenant, ter­ri­ble­ment besoin — et des pro­fes­sion­nels, mil­i­tants et inven­tifs, qui se retrou­vent autour des valeurs de l’E­conomie Sociale et Sol­idaire, sus­cep­ti­bles de nour­rir aus­si de nou­veaux mod­èles de développe­ment vertueux.

Zone Franche, le réseau des musiques du monde

Con­tact :
Pierre-Hen­ri Frap­pat
direction@zonefranche.com
09 70 93 02 50 / 06 75 79 13 61