Charte des Musiques
du Monde

Actualités 

Lancement du Fonds national pour l’emploi pérenne dans le spectacle

Annoncé par le Pre­mier min­istre en avril dernier, ce fonds traduit la volonté du Gou­verne­ment de favoris­er l’emploi durable dans le secteur du spec­ta­cle, notam­ment en sou­tenant l’embauche en con­trats à durée indéterminée et l’allongement des con­trats à durée déterminée. Des­tiné aux entre­pris­es du spec­ta­cle vivant et enreg­istré et aux artistes et tech­ni­ciens qu’elles emploient, le fonds est doté de 90 mil­lions d’euros en année pleine.

« Encour­ager l’emploi pérenne dans le spec­ta­cle, c’est faire le choix de la cul­ture et de ceux qui la por­tent au quo­ti­di­en » a déclaré Audrey AZOULAY à cette occa­sion.
« Soutenir l’accès à l’emploi durable des inter­mit­tents c’est choisir de lut­ter con­tre la précarité de l’emploi ceux qui œuvrent à la création française », a souligné Myr­i­am EL KHOMRI.

Le FONPEPS est l’aboutissement d’un tra­vail ini­tié lors de la Conférence pour l’emploi d’octobre 2015. S’en est suiv­ie une phase de con­cer­ta­tion, menée par le ministère de la Cul­ture et de la Com­mu­ni­ca­tion, entre les représentants des entre­pris­es, des salariés, des insti­tu­tions, en lien avec les ministères en charge du Tra­vail et du Bud­get.

Les 9 mesures détaillées en pièce jointe por­tent sur :
- une aide à l’embauche du pre­mier salarié en CDI ;
- une prime à l’embauche en CDI de salariés du spec­ta­cle ;
- une aide à la durée des con­trats ;
- une aide à l’insertion sur le marché du tra­vail des jeunes artistes diplômés ;
- une aide à la garde d’enfant d’artistes et tech­ni­ciens inter­mit­tents ;
- un fonds assur­antiel pour les groupe­ments d’entreprises de la cul­ture ;
- des dis­posi­tifs de sou­tien à l’emploi dans les secteurs frag­iles :cafés‑culture, petits lieux de dif­fu­sion musique/théâtre/danse, éditions phono­graphiques.

Le fonds pour l’emploi est financé et organ­isé par le ministère de la Cul­ture et de la Com­mu­ni­ca­tion. Ses mesures entreront pro­gres­sive­ment en appli­ca­tion dès cet automne.
Un suivi trimestriel de la mobil­i­sa­tion des mesures sera réalisé et présenté aux représentants des organ­i­sa­tions pro­fes­sion­nelles dès jan­vi­er 2017.